Etablir des relations constructives

Lors des conflits personnels ou professionnels, nous avons tendance à accuser l’autre ou parfois à nous dévaloriser. Je vous invite différencier les éléments complexes qui composent une relation polluante afin d’en simplifier son analyse. En distinguant ce qui se joue chez vous-même, ce qui circule dans la relation à l’autre et ce qui fait que l’autre réagit ou non d’une certaine manière.

Or les conflits ou fermetures, vous aurez avantage à créer et vivre des relations épanouissantes et vous épargnez les stériles ou destructrices relations polluantes.

Les relations constructives sont les fils qui tissent des liens épanouissants pour chacune des personnes qui s’y attachent. En bon tisserand relationnel, vous saurez patiemment maîtriser les différentes figures de liens colorés et solides.

Une bonne relation à soi

Pour être en bonne relation avec les autres, il faut être en bonne relation avec soi-même. Cela n’est possible qu’en connaissant et acceptant ce que nous sommes par toutes les facettes des plus brillantes aux plus ternes. Les relations difficiles ont pour vertus de nous enseigner nos modes de fonctionnement sous stress, lorsque nous savons les décrypter. De même, les relations épanouissantes nous en disent long sur nos ressources personnelles et nos aspirations. Ainsi libérés de nos tensions internes et inspirées par nos forces, nous pourrons mieux nous définir auprès des autres. Je vous propose d’en découvrir plus dans l’article Me positionner en toute circonstance.

Une bonne relation aux autres

Que ce soit en amorce de la relation aux autres ou pour sortir de relations conflictuelles, après avoir réussi à conserver une bonne relation à vous-même, vous pourrez instituer ou restituer une relation constructive par le biais de mode de communication exempt du mode courant dominant/dominé. Vous pourrez ancrer des réflexes de retours justes et valorisants à l’égard de vos différents interlocuteurs en développant les aptitudes que vous découvrirez dans l’article Adopter une communication positive.

Les relations toxiques

Il n’est pas possible d’occulter que certaines personnalités se révèlent difficiles à appréhender, même en développant une bonne relation à soi et aux autres, on peut se trouver face à des personnes ou pour le moins des comportements toxiques qui nous perturbent, et même nous polluent. Si l’idéal est de les éviter, il est parfois incontournable de les maîtriser, et même de les combattre. Pour adopter la bonne tactique, je vous invite à consulter Gérer les personnalités difficiles.

« Connaître les autres, c’est sagesse. Se connaître soi-même, c’est sagesse supérieure. »
Lao-Tseu, sage chinois